Plusieurs sont les causes ou troubles qui rendent malade le cœur et conduisent aux maladies cardiovasculaires. Cependant, il est possible de traiter ces maladies ou même de les éviter tout en adoptant une hygiène quotidienne saine. Cette hygiène prend en compte les aliments que vous consommez ; cela permet de faire attention au poids, la pression artérielle, la glycémie, le cholestérol. Ainsi, vous préserverez au maximum votre cœur.

Il est important de notifier que le régime alimentaire sain préserve non seulement des risques cardiaques, mais aussi aide à réparer la consommation de nutriment. Ceux-ci sont d’un grand avantage pour le cœur.

Le régime méditerranéen

Le régime recommandé pour garder le cœur en bonne santé est celui méditerranéen. Il représente une source d’inspiration pour l’alimentation quotidienne. Il s’agit :

  • des légumes ;
  • des fruits ;
  • des poissons ;
  • d’huile.

Ils sont tous importants pour la santé de notre organisme. Voici énuméré ici la liste de quelques aliments à consommer de préférence pour prévenir la crise cardiaque.

Brocolis, épinard, chou frisé et carotte

En matière de sauvegarde de la santé, les légumes sont très conseillés. Il faut en manger encore et encore, car ils sont bénéfiques pour le cœur. Il faut spécialement prioriser les légumes verts puisque grâce à leur richesse en caroténoïdes, ils agissent sous forme d’antioxydants. Ils nettoient le corps des substances nocives. Parmi ces légumes, il y en a qui sont aussi riches en fibre, en vitamines et en sels minéraux sans oublier les acides gras omégas.

La consommation quotidienne de carottes entraine la réduction du risque cardiovasculaire. Elles ont des propriétés antioxydantes et sont riches en bêta-carotènes et en vitamine A aussi. Elles sont efficaces pour la vue et les os.

Le saumon

Ce poisson contient une grande quantité d’acide gras oméga-3. Il réduit le risque du battement irrégulier du cœur et l’athérosclérose et le taux de triglycéride. Ce poisson est conseillé aux patients, et ceci deux fois par semaine. Vous pouvez aussi retrouver ces acides gras oméga-3 dans les compléments alimentaires.

Les agrumes

Consommer de grandes quantités de flavonoïdes présents dans l’orange ou la pamplemousse vous épargne des accidents vasculaires cérébraux causés par un caillot. Les agrumes sont réputés pour leur richesse en vitamine C. Ce dernier permet d’éviter au maximum les maladies cardiovasculaires. Toutefois, faites très attention aux jus d’agrume auxquels est ajouté du sucre.

Les légumineuses, le soja

Provenant des plantes, les légumineuses telles que le haricot, les pois et lentilles possèdent assez de protéines et moins de mauvaise graisse. La consommation régulière des légumineuses vous met à l’abri des problèmes cardiovasculaires. Par contre, une personne qui n’en consomme qu’une fois par semaine peut être confrontée à de nombreux risques.

Si une personne est atteinte de diabète, les légumineuses peuvent permettre de réguler le taux de glycémie. Contenant une faible quantité de magnésium, sachez que le haricot noir est un bon allié contre les soucis cardiovasculaires.

Que ce soit le tofu ou le lait de soja, ceux-ci contribuent à l’ajout de protéine sur le régime alimentaire. Il faut éviter d’y ajouter du mauvais cholestérol et des graisses nocives.

Les dérivés du soja sont bénéfiques pour l’organisme, car ils contiennent d’acides gras polyinsaturés, des fibres, des minéraux ainsi que des vitamines. Chez des personnes ayant une alimentation riche en glucides fins, le soja est capable de réduire leur pression artérielle. De même, comparativement au lait et à bien d’autres protéines, la protéine du soja peut aider à diminuer le mauvais cholestérol.

Le flocon d’avoine

Riches en fibres solubles, les flocons ont la particularité de diminuer le cholestérol. Ils interviennent dans le système digestif sous forme d’éponge et aspirent le cholestérol afin de bien l’effacer de l’organisme. Ils évitent ainsi au système sanguin d’en absorber.

Par ailleurs, il est formellement interdit de ne pas consommer les flocons d’avoine préparés instantanément, car ces derniers contiennent du sucre. Le mieux est d’opter pour des flocons à cuisson rapide ou à l’ancienne. Le pain, le gruau de maïs et les pâtes sont aussi recommandés pour maintenir le cœur sain, pourvu qu’ils contiennent des céréales complètes.

La pomme de terre

Tant qu’elles ne sont pas frites, les pommes de terre sont bonnes pour la santé du cœur. Riches en potassium, elles contribuent à la diminution de la pression artérielle. Leurs fibres permettent aussi de réduire au maximum les risques cardiovasculaires.

L’huile d’olive (extra vierge), les graines de lin

Il y a eu réduction de risque cardiaque chez les personnes malades ayant suivi le régime méditerranéen plus la consommation d’huile d’olive. Au moins, des fruits à coque ou 4 cuillères à soupe d’huile d’olive doivent être consommés par jour ; vous limiterez les risques d’AVC ou de décès.

Elle est une source d’acide gras mono insaturé et permet aussi de diminuer le cholestérol et le taux de glycémie. Qu’elles soient noires ou vertes, les olives constituent de bonnes graisses.

Les graines de lin tout comme les graines de chia sont riches en acides gras oméga-3. C’est pour cette raison qu’elles sont conseillées et aussi pour leur teneur en fibre. Elles peuvent être consommées seules ou mélangées avec d’autres aliments sains. Elles peuvent se prendre avec du lait, du soja et d’autres fruits.

Les plantes aromatiques, l’ail, le piment de Cayenne

Parmi les plantes aromatiques capables de réduire les risques cardiovasculaires, il y a :

  • menthe, ciboulette, romarin, thym, marjolaine et autres sont tous riches en antioxydants. Ils permettent au système immunitaire de se renforcer et de jouer un rôle protecteur. Ils sont souvent conseillés pour les régimes sans sel à cause de leur faible teneur en sel. Ils permettent de donner du goût et de la senteur aux plats ;
  • l’ail, très prisé, est utilisé depuis plus de 5000 ans. Sa consommation permettait aux athlètes grecs de doper leur performance. Il possède une propriété vasodilatoire et broncho-dilatoire et permet de lutter contre le mauvais cholestérol.

Il est recommandé de consommer l’ail cru, que l’ail cuit. La quantité idéale pour minimiser les risques cardiovasculaires est 2 grammes à 5 grammes d’ail cru et 10 à 15 grammes s’il est cuit.

  • Le piment de Cayenne, du fait de sa teneur en capsaïcine, il laisse parfois une sensation de brûlure. C’est un antioxydant qui agit sur le métabolisme basal. La capsaïcine en question favorise l’adrénaline et la noradrénaline. Ces deux hormones permettent de nettoyer les sucres et graisses qui sont en réserve. Ne le consommez pas en grande quantité, car il pourrait provoquer des irritations intestinales.

Les tomates et la pastèque

Leur consommation en grande quantité est très conseillée, car elles contiennent du potassium, idéale pour le cœur. De même, leur richesse en lycopène (caroténoïde antioxydant) permet de se débarrasser du cholestérol malsain, d’ouvrir les vaisseaux et de diminuer le risque cardiaque.

Puisqu’elles ont un faible taux en calorie et en sucre, elles sont fortement recommandées pour un régime sain.

Reconnue pour son rafraichissement, la pastèque fruit contient de l’eau à 92 %. Il hydrate et contient des éléments essentiels comme citrulline dont la peau profite. Cet élément agit dans la synthèse de l’acide amené favorisant la cicatrisation et la division des cellules. Ce fruit est riche en lycopène comme la tomate et sert à maintenir le cœur en bon état.

L’avocat, les myrtilles

Ce fruit (avocat) moelleux et savoureux est bien apprécié parce qu’il fournit au cœur la matière grasse saine. Il est riche en acide gras mono insaturé, en potassium et en antioxydant. Il réduit les risques cardiaques et peut être consommé seul et cuit sous forme de guacamole.

Les myrtilles, fraises ou autres baies contiennent du flavonoïde qui est un antioxydant capable de réguler la pression artérielle et d’ouvrir les vaisseaux sanguins. Une femme qui consomme plus de trois portions par semaine présente un faible risque face aux problèmes cardiaques.

Le vin rouge, le thé vert

Le vin rouge réduit considérablement le risque cardiaque,  mais sa consommation nécessite un équilibre parfait. Donc si vous consommez plus de deux verres de ce vin par jour vous n’aurez pas l’effet voulu.

Certains chercheurs affirment que c’est le composé appelé resvératrol qui donne au vin cette propriété. Cependant, il est déconseillé de le prendre si vous n’en avez pas l’habitude. On retrouve aussi ce composé dans le beurre de cacahuète et le raisin.

Très prisé en Asie, le thé vert est devenu aussi populaire en occident. Sa consommation est efficace pour le cœur, car il fait diminuer le risque cardiovasculaire. Le responsable de cette merveille est l’antioxydant catéchine.

Les fruits à coque (les amandes)

De tous les fruits à coque, les amandes sont les plus conseillées, car elles sont bonnes pour le cœur. 30 g d’amandes consommés par jour réduisent 10 ou 20 % du cholestérol malsain. Puisqu’il est riche en vitamine E et que son amende soit calorique, sa consommation n’entraine en aucun cas la prise de poids. Vous pouvez donc le consommer avec du fromage blanc ou simplement.

Le chocolat noir

Plusieurs personnes confirment les effets positifs du chocolat sur le cœur. Ils affirment que sa consommation quotidienne peut diminuer les risques de crise cardiaque non mortelle ou les AVC chez les personnes déjà malades.

Le vrai chocolat noir doit contenir 60 à 70 % de cacao. Il contient aussi des flavonoïdes qu’on appelle polyphénols. Ces derniers contribuent à la réduction de la pression artérielle. Évitez au maximum les barres chocolatées et chocolats au lait.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here